IRM Pelvienne

Suspicion d’endométriose 

Le plus souvent prescrite à la suite de l’examen gynécologique, d’une échographie pelvienne ou d’un scanner, l’I.R.M. pelvienne permet d’étudier la vessie, les ovaires, l’utérus et le vagin.
C’est un examen non irradiant utilisant le champ magnétique, le patient étant positionné sous un aimant très puissant (sorte de grand tunnel).
Les indications sont variées : douleurs pelviennes, endométriose, anomalies ovariennes (kystes, tumeurs bégnines ou malignes), anomalies utérines (malformations, fibromes, endomètre, col utérin), anomalies vaginales (kyste), infertilité, descente d’organes….
Les patientes porteuse d’un implant métallique, d’une valve cardiaque en métal, d’une pompe à insuline, d’un pacemaker ou d’un neurostimulateur, devront le signaler à la prise de rendez-vous.
Après avoir rempli un questionnaire médical auprès du secrétariat la patiente devra se déshabiller, mettre une blouse fournie par le service et surtout ôter tout objet métallique(soutien-gorge, boucles d’oreilles, ceinture, percing, montre).
Il est conseillé d’avoir la vessie un peu pleine mais pas trop pour cet examen.
Si une injection de Gadolinium est prévue (produit de contraste) une voie veineuse sera posée.
La patiente est ensuite allongée sur la table d’examen.
Dans certains cas particuliers, comme la recherche d’endométriose et l’étude des troubles de la statique pelvienne, du gel d’échographie stérile sera introduit par la patiente dans le vagin et dans le rectum.
Un casque sera posé sur ses oreilles car le bruit de l’I.R.M. peut être parfois un peu fort  et une antenne sur son ventre. Seule la région abdomino-pelvienne sera placée sous le tunnel, la tête restera en dehors.
La patiente gardera un contact vocal avec l’équipe de manipulateurs qui pourra lui communiquer les consignes tout au long de l’examen. Il est important de ne pas bouger.

L’examen durera 15 à 20 minutes.

 

Intérêt ?

Examen non irradiant.

Les indications sont variées : douleurs pelviennes, endométriose, anomalies ovariennes (kystes, tumeurs bégnines ou malignes), anomalies utérines (malformations, fibromes, endomètre, col utérin), anomalies vaginales (kyste), infertilité, descente d’organes…

 

Retrouvez les autres examens médicaux de l’imagerie

Information importante - COVID 19

Après avoir bataillé en 1ère ligne face à l'épidémie de coronavirus, et en accord avec les propos du Directeur Général de Santé,
Imapôle Lyon-Villeurbanne rouvre progressivement, de manière totalement sécurisée, ses portes à l'activité externe urgente.

Vous pouvez nous joindre au téléphone ou prendre RDV en ligne.

Afin de respecter les consignes, merci de venir seul à votre RDV, muni d'un masque, et de respecter les règles de distanciation sociale.
Pour minimiser le temps d'attente sur place, vos resultats seront à récupérer en ligne via notre site internet.

Nous vous remercions pour votre compréhension ainsi que pour votre confiance.