Imagerie en coupe

IRM sur Lyon et Villeurbanne et Scanner sur Lyon et Villeurbanne

IRM sur Lyon et Villeurbanne

 

L’IRM ou Imagerie par résonance magnétique est l’une des techniques d’imagerie médicale les plus récentes. Elle permet de visualiser avec une grande précision les organes et tissus mous, dans différents plans de l’espace. Il est ainsi possible de déterminer la position exacte de lésions autrement invisibles. Réalisé sous la direction d’un médecin radiologue, cet examen ne provoque aucune irradiation. Il ne fait appel en effet, qu’aux propriétés des champs magnétiques.

 

 

Pratique de l’IRM

Dans la mesure où l’IRM permet une analyse très fine de la structure des tissus, ses champs d’application sont larges. C’est ainsi que cet examen est particulièrement utilisé dans l’exploration des pathologies cérébrales, rachidiennes, osseuses, articulaires, digestives, gynécologiques, vasculaires et cardiaques.
L’appareil comporte un aimant de grande puissance, d’où le terme « magnétique ». La technique consiste à faire vibrer les noyaux d’hydrogène qui composent les tissus de l’organisme. Ces noyaux renferment en effet des protons qui vont agir comme autant de petits aimants. En vibrant, ils émettent des signaux qui vont être captés par une antenne puis être transformés en images.

 

Déroulement de l’IRM

Après avoir signalé votre arrivée à l’accueil, nous vous ferons patienter quelques minutes en salle d’attente.
Avant l’examen, vous passerez dans une cabine pour vous préparer (vêtements qu’il faut ôter ainsi que toute pièce métallique tels que bijoux, montre, lunettes, prothèses auditives et dentaire ainsi que vos cartes magnétiques).

Dans la salle d’examen, vous serez allongé sur un lit. L’antenne est alors disposée sur la zone à examiner, puis le lit glisse doucement dans le tunnel de l’appareil. le personnel médical vous voit et vous entend.
Bien que l’équipement utilisé soit bruyant, l’IRM n’est pas un examen douloureux. En cas de problème, vous êtes munis d’une sonnette qui vous permet d’appeler par une simple pression.
L’examen dure généralement de 15 à 20 minutes.
À noter, qu’un produit de contraste peut également être injecté afin d’améliorer la qualité des images.. Généralement bien toléré, il peut toutefois être à l’origine de manifestations allergiques sans gravité (urticaire). Les réactions plus graves sont exceptionnelles, et peuvent généralement être anticipées lors de la consultation préalable à l’examen.

 

 

 

 

 

 

Scanner sur Lyon et Villeurbanne

 

Egalement appelé tomodensitomètre ou scanographe, le scanner est un appareil qui « balaie » la région à explorer de façon à réaliser des images en coupes fines (ou « en tranches ») de l’organisme. Il permet ainsi de déterminer très précisément la localisation et l’étendue d’une lésion sur un organe ou un tissu.

 

 

Pratique du scanner

Os, Cerveau, cœur, poumons, artères, foie,… Les indications du scanner sont larges, dans la mesure où cet examen permet d’explorer la plupart des organes. Il est d’ailleurs souvent prescrit pour préciser les résultats d’une radiographie ou d’une échographie. En situation d’urgence, il a l’avantage d’être souvent le plus rapide et le plus complet des examens radiologiques. Si une anomalie est détectée, un traitement sera mis en route, vous donnant les meilleures chances pour une évolution favorable de la maladie.

 

 

 Déroulement de l’examen

L’examen scanographique utilise des rayons X émis par une source rotative placée dans un tube qui ressemble à un « tunnel ». Contrairement à une radiographie classique, la source de rayonnement n’est donc pas fixe. Elle tourne autour de l’organe à explorer. Les rayons sont plus ou moins absorbés par les tissus, en fonction de la densité de ces derniers. Les données recueillies après le passage des rayons sont ensuite traitées par un ordinateur, puis converties en images. Celles-ci montrent généralement des « coupes » de la partie explorée, d’une épaisseur de 1 à 10 millimètres par « tranche ». Bien souvent, l’examen nécessite l’injection préalable d’un produit de contraste. Celui-ci permet d’améliorer la lisibilité des clichés. Celui-ci est généralement injecté par voie intraveineuse. Dans la salle d’examen, vous serez allongé sur un lit qui va lentement se déplacer dans le « tunnel ». Vous devez rester immobile, parfois même cesser de respirer à la demande. Vos bras sont disposés le long du corps ou derrière la tête, selon la partie du corps qui est examinée. L’examen dure en moyenne une dizaine de minutes. L’équipe se trouve tout près de vous, derrière une vitre. Elle vous voit et vous entend, pendant tout l’examen. Si cela était nécessaire, elle peut intervenir à tout instant.

 

 Risques éventuels du scanner

L’examen scanographique n’est pas douloureux. Comme il fait appel aux rayons X, quelques précautions sont indispensables, notamment en cas de grossesse. L’injection du produit de contraste peut aussi entraîner des réactions allergiques. Nous vous recommandons de nous communiquer le maximum d’informations sur votre état de santé : antécédents allergiques donc, mais aussi cardiaques, rénaux, pulmonaires ou diabétique.

Vous souhaitez prendre un rendez vous ?

Nos examens

Découvrez l’ensemble de nos prestations

Nos actualités

Retrouvez nos articles et les nouveautés dans la section
actualités du site